Recherche de communauté
et de district

 

Église néo-apostolique de A à Z

Emblème

L’emblème de l’Église est la marque d’identification visuelle de l’Église néo-apostolique et fait donc partie de son identité. La symbolique de la croix, du soleil et de l’eau est une référence à l’Église chrétienne, une autre signification ne lui est pas attribuée.

En tant que marque déposée, l’emblème de l’Église est légalement protégé au niveau international et donne un caractère officiel aux publications de l’Église ainsi qu’aux formulaires et aux courriers. Dans les relations publiques, l’emblème, en relation avec le carré et la couleur propre à l’Église, prend la fonction d’un logo, qui en tant que signe est identifié avec l’Église et en garantit la reconnaissance.

 

Engagement social

L’Église néo-apostolique est tenue de respecter l’Évangile. Elle considère que son devoir réside notamment dans la « mise en pratique de l’amour du prochain » envers quiconque. Son engagement social est porté par de nombreux membres bénévoles dans les communautés ainsi que par la fourniture d’une aide matérielle.

Autant que possible, l’Église planifie, favorise et soutient des projets caritatifs contribuant au bien public, des institutions ainsi que des actions d’aide dans le monde entier, et elle travaille aussi en collaboration avec d’autres organisations d’aide.

 

Euthanasie

L’euthanasie active, c’est-à-dire les actes entraînant la mort d’une personne en fin de vie, est une transgression du cinquième commandement. L’euthanasie passive, c’est-à-dire l’omission de mesures visant à prolonger la vie, peut, si des conditions strictes en sont remplies, ne pas être considérée comme contrevenant au cinquième commandement. La décision de renoncer à des mesures visant à prolonger la vie incombe d’abord au patient lui-même : en cas d’absence de volonté exprimée de sa part, cette décision devra être prise conjointement par les médecins et les proches, et seulement en tenant compte, de manière responsable et digne, de l’intérêt de la personne en fin de vie.

 

Église

Tant dans sa face visible que dans sa face invisible, l’Église de Christ présente les caractéristiques suivantes : l’unité, la sainteté, l’universalité et l’apostolicité. Ces caractéristiques sont appelées « notae ecclesiae ». Celles-ci sont diversement réalisées, tant dans la manière que dans l’ampleur, dans les différentes communautés ecclésiales chrétiennes.

Ces caractéristiques de l’Église de Jésus-Christ paraissent de la manière la plus évidente là où les apôtres sont à l’œuvre : ils dispensent les trois sacrements aux vivants et aux morts, ils prêchent la parole de Dieu, en mettant l’accent sur le proche retour de Christ. C’est là qu’est érigée l’Œuvre de rédemption du Seigneur. Cette expression désigne la partie de l’Église dans laquelle les apôtres agissent et communiquent les dons à salut nécessaires à la préparation des prémices, de l’Épouse de Christ.

Font partie de l’Église de Jésus-Christ ceux qui croient en Jésus-Christ et professent le Fils de Dieu comme étant leur Seigneur. Ils sont baptisés au nom de la Trinité divine, Dieu le Père, le Fils et le Saint-Esprit.