Recherche de communauté
et de district

 

Actualisé - le plan de protection contre le coronavirus de l’Église néo-apostolique de Suisse

 

 

Grâce au large assouplissement des mesures concernant le coronavirus décidé par le Conseil fédéral, le plan de protection peut être considérablement simplifié. Cela signifie un grand pas vers la normalité. Le plan de protection actualisé (mis à jour le 17 février 2022) reste valable et en vigueur pour les paroisses néo-apostoliques de Suisse.

Dès à présent, les règles suivantes sont valables :

  • Les frères et sœurs ainsi que les hôtes peuvent à nouveau fréquenter les services divins sans réserve. Toutes les restrictions telles que la présentation d’un certificat COVID ou un nombre maximal de participantes et participants (règle des 50) sont supprimées.
  • Toutes les places assises à l’église peuvent être utilisées sans réserve.
  • Les participantes et participants aux services divins continueront d’avoir la possibilité de se désinfecter les mains à l’entrée de l’église.
  • L’obligation du port de masques au service divin et lors de réunions est abolie. Les frères et sœurs sont libres de porter un masque de protection s’ils le désirent.
  • La dispensation d’actes sacramentels et de bénédictions se fera à nouveau comme avant la pandémie. Cependant, les ministres chargés de la distribution des hosties consacrées ou d’autres actes continueront de se désinfecter les mains. La distribution des hosties ainsi que les actes se feront sans masque de protection.
  • Il n’y aura plus de restrictions lors d’activités musicales, ni durant les répétitions ni lors des prestations. Il est à nouveau possible de faire de la musique et de chanter sans masque (c’est également valable pour le chant de l’assemblée).
  • Comme auparavant, il est à nouveau possible de prendre congé des fidèles devant l’autel. Les frères et sœurs sont donc libres de quitter la salle de culte en prenant congé de l’officiant ou en s’abstenant. En fonction des conditions locales, il peut y avoir des différences. On peut à nouveau prendre congé en se serrant la main, en tenant compte des souhaits de chaque fidèle.
  • On réactivera les rencontres et les événements communautaires. Mais il faudra respecter le fait que certains frères et sœurs seront peut-être réticents à y participer.
  • Les responsables dans les districts et les communautés sont invités à renoncer à des mesures restrictives personnelles.
  • Les mesures visibles prises dans les églises et les salles de cultes, telles que les rubans de délimitation, l’interdiction d’accès à certains bancs, l’utilisation limitée des toilettes ou le déplacement de bancs sont à annuler. Revenons à la normalité dans nos églises. Cela est également valable en ce qui concerne l’utilisation de moyens techniques au service divin qui, ici et là, a dû être adoptée durant la pandémie.

Les règles ci-dessus sont obligatoires pour les communautés de Suisse et s’appliquent jusqu’à ce qu’elles soient adaptées ou abrogées par la direction de l’Église néo-apostolique de Suisse. Il convient également de respecter les directives supplémentaires de la Confédération, des cantons et des communes. Il faut impérativement respecter les prescriptions des autorités.

Le plan de protection exhaustif se trouve ici :