Recherche de communauté
et de district

Semaine 18 / 2020

05.05.2020

S’il y a moins de déplacements et qu’ils sont plus courts, cela se reflète dans la longueur des « Notes de voyage ».
 
/api/media/486621/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=7256bb66e2fe7d0e315f54e697c06f22%3A1642443711%3A239891&width=1500
 

Le « voyage » à travers ce temps spécial apporte chaque jour de nouveaux défis et des situations inhabituelles. La durée globale des trajets se réduit à quelques heures, et cela pour quelques semaines encore. Il y a donc assez de temps pour de nombreux contacts virtuels supplémentaires. La vie de prière est plus intense. Souvent, les pensées se dirigent vers les êtres humains de notre environnement et dans le monde entier, de même que vers tous les domaines des responsabilités. La compréhension des difficultés et de la misère mondiales a augmenté. De ce fait elles ont actuellement quelques chances d’être mieux perçues.

La semaine dernière s’est déroulée de manière « normale ». L’accent a été mis sur le travail préparatoire en vue du moment où, en fonction de l’assouplissement des restrictions, les services divins dans nos églises seront à nouveau possibles. Ce désir se fait ressentir partout.

Pour les fidèles germanophones, le service divin du dimanche 3 mai a été célébré dans notre église d’Affoltern (ZH) par l’apôtre Thomas Deubel et l’évêque Rudolf Fässler.

Les frères et sœurs de Romandie ont pu vivre le service divin célébré par l’apôtre-patriarche Jean-Luc Scheider dans l’église de Strasbourg. Voici le lien du compte rendu de ce service divin, publié sur le site de l’Eglise néo-apostolique de France :

http://e-n-a.org/2020/05/04/dieu-benit-ceux-craignent-lapotre-patriarche-officie-strasbourg/

Nous voilà déjà dans une nouvelle semaine. Avec l’aide et l’assistance de Dieu, renforcées par une foi ferme, nous continuons d’avancer. En restant liés au Fils de Dieu, nous sommes également liés les uns aux autres.