Recherche de communauté
et de district

« Même la pluie ne nous arrête pas ! »

31.10.2021

Après six longs mois d’attente et d’espoir, c’est maintenant un fait : les portes de l’église néo-apostolique de Santiago de Cuba se sont rouvertes pour la première fois, le dimanche 31 octobre 2021 au matin. Les frères et sœurs de Cuba sont à nouveau autorisés à célébrer ensemble les services divins. La joie est immense.
 
/api/media/519149/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=b050a775ec16c8f150e14051e6094922%3A1696160717%3A8627329&width=1500
/api/media/519150/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=cb726e4deab119afd60bfae0825380cb%3A1696160717%3A1017810&width=1500
/api/media/519151/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=e35a1fdcb770e3885b39376578b1b8fb%3A1696160717%3A8818134&width=1500
/api/media/519154/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=e38b21862c023d09af706836346871ad%3A1696160718%3A6379553&width=1500
/api/media/519153/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=6e5fbeeefe322b4c72a00efd52ce0fb2%3A1696160718%3A5658575&width=1500
 

La pandémie du coronavirus a conduit à la fermeture des portes des églises. La troisième vague, la pire jusqu’à présent, fait rage à Cuba. Le nombre d’infections quotidiennes n’a jamais été aussi élevé qu’actuellement. Malgré cette situation très difficile, il y a quelques ouvertures à Cuba qui permettent aux frères et sœurs de se réunir à nouveau.

À Santiago de Cuba, il pleut à torrent ce dimanche matin. Cependant, le désir et la nostalgie de vivre le service divin de préparation en vue du service divin en faveur des défunts du 7 novembre sont si grands que le mauvais temps n’empêche personne de prendre le chemin de l’église. « Même la pluie ne nous arrête pas ! », entend-on ici et là de la part des frères et sœurs qui déposent leurs parapluies mouillés à l’entrée. La joie de se rencontrer après une si longue période surpasse tout.

Tout ce que le Seigneur veut, il le fait
La parole biblique suivante sert de base pour le service divin : « Tout ce que l’Eternel veut, il le fait, dans les cieux et sur la terre, dans les mers et dans tous les abîmes » (Psaume 135 : 6). Le conducteur de communauté mentionne que Dieu a le pouvoir de faire tout ce qu’il veut. Par sa seule grâce, nous pouvons atteindre le salut que nous désirons tant. Le salut désiré non seulement par nous, mais aussi par ceux qui nous ont précédés sur le chemin de la foi, et aussi par ceux qui n’ont pas connu l’Évangile de Jésus de leur vivant. Par le sacrifice de Jésus-Christ, nous recevons la force d’accomplir la volonté de Dieu et de persévérer dans la foi.

La joie de participer à ce premier service divin après une si longue période, de se rencontrer et de cultiver la communion est clairement visible chez les frères et sœurs.

Dans les semaines à venir, les services reprendront également dans les autres communautés du pays, conformément aux directives et prescriptions émanant des autorités.