Recherche de communauté
et de district

« Je crée quelque chose de nouveau, ne le vois-tu pas ? »

16.01.2022

Dieu perçoit notre souffrance, notre inquiétude et nous confirme : je sais que tu ne vas pas si bien que ça. Je sais que tu aspires à autre chose, à quelque chose de meilleur. Je veux te sauver, je veux créer quelque chose de nouveau, je veux venir te prendre auprès de moi. Voilà notre salut : être délivré de tout mal et être éternellement en communion avec Dieu.
 
/api/media/521392/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=2bcecae3ce06efbd94b00e30e95ca9d4%3A1706490759%3A9568585&width=1500
/api/media/521393/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=ea8bf9a57628989f9c5669a17fb29bdf%3A1706490759%3A7809129&width=1500
/api/media/521394/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=73530ccfc504f3b2b7aea68aebf97898%3A1706490759%3A1616859&width=1500
/api/media/521395/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=66eec3bc73894d45ca137c77f7dd47f8%3A1706490759%3A5716880&width=1500
/api/media/521396/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=bc5d151cf04b68c791648a45060e6c19%3A1706490759%3A2910022&width=1500
/api/media/521397/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=bb39ae2156b6c7a5984e20451daf439d%3A1706490759%3A2234626&width=1500
/api/media/521398/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=4df2807acb51380ff31f4ad921e8fec1%3A1706490760%3A8510933&width=1500
/api/media/521399/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=d1a610676a60c6803491b0473aae4b94%3A1706490760%3A8329421&width=1500
/api/media/521400/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=eef2801be5c41ea0736da8b392f815ff%3A1706490760%3A6304198&width=1500
/api/media/521401/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=2fbf31ad4baea20d7d0305ddd9fc667d%3A1706490760%3A1984825&width=1500
/api/media/521402/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=afa96f1e8bc2ab9bea74c34e823500b0%3A1706490760%3A2204691&width=1500
/api/media/521403/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=b42f4b7f8d9b3fad2fb9d3d40a86dd93%3A1706490760%3A5841371&width=1500
/api/media/521404/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=db65979e8892195134aa8cfffdbd6cdf%3A1706490760%3A7974104&width=1500
/api/media/521405/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=48bf9a70b9475d3ba75f1600ea41025c%3A1706490760%3A8245848&width=1500
/api/media/521406/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=78223e00b3aba6d53fe2620b1a17e37c%3A1706490760%3A3872099&width=1500
/api/media/521407/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=a77847f9a169fe21c72769c156f872f8%3A1706490760%3A1185950&width=1500
/api/media/521408/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=418592efd6ae8184212013f9e5b5271b%3A1706490760%3A868608&width=1500
/api/media/521409/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=4a7d4e19b65291a895e2e8d62ca6e0e6%3A1706490760%3A1086878&width=1500
/api/media/521410/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=e4fa30396c7a5ee0e5005df35d292a53%3A1706490760%3A9643864&width=1500
/api/media/521411/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=b092f3f55e29e011935ef216423babd7%3A1706490760%3A946431&width=1500
 

L’apôtre-patriarche Jean-Luc Schneider a adressé ce message aux fidèles le 16 janvier 2022 lors du service divin qu’il a célébré en l’église néo-apostolique de Berne-Ostermundigen. Ce service divin a été diffusé dans de nombreuses communautés du champ d’activité d’apôtre de district de Suisse et aussi en direct via IPTV.

L’apôtre-patriarche a servi sur la base du passage biblique suivant : « Voici, je vais faire une chose nouvelle, sur le point d’arriver : ne la connaîtrez-vous pas ? Je mettrai un chemin dans le désert, et des fleuves dans la solitude » (Ésaïe 43 : 19).

La situation du peuple d’Israël à cette époque était sans espoir. Le temple était détruit, aucune perspective ni aucune chance d’amélioration n’étaient envisageables. À ce moment-là, Ésaïe, envoyé par Dieu, est venu avec le message : « Vous n’êtes pas oubliés. Je veux vous libérer. » Quand Dieu dit « je veux », il le fait, a dit l’apôtre-patriarche. Il n’y a pas de différence entre la volonté et l’action de Dieu. Chez l’homme, en revanche, ce n’est pas toujours le cas.

Le Seigneur aide. Il ne se souvient pas de tes péchés comme il est dit dans le verset précédent (cf. verset 18). Il crée quelque chose de nouveau.

Le nouvel Adam
Dieu a envoyé le Sauveur, créant ainsi quelque chose de nouveau, qui n’avait jamais existé auparavant. Jésus est venu sur terre et s’est fait homme, créé par Dieu et selon sa volonté. Jésus-Christ a apporté le sacrifice, a vaincu le péché et la mort, est ressuscité – le nouvel Adam. Par la renaissance d’eau et d’Esprit, que nous avons reçue, le nouvel Adam a déjà commencé en nous. Cependant, il doit y avoir encore un développement. Nous devons suivre l’exemple de Jésus, agir et faire ce qu’il nous a montré en tant qu’être humain.

La nouvelle alliance
À l’époque de l’Ancien Testament, la circoncision était considérée comme le signe de l’alliance avec Dieu. Jésus a créé une nouvelle alliance, un nouveau signe de reconnaissance : « Aimez-vous les uns les autres, comme je vous ai aimés. À ceci tous connaîtront que vous êtes mes disciples… » (cf. Jean 13 : 34-35)

Le nouveau peuple
Dieu est en train de faire de nous des hommes nouveaux, et il crée les conditions nécessaires pour que nous puissions grandir ensemble en Christ. Il constitue un peuple nouveau, ici-bas et dans l’au-delà. Cela est aussi manifesté dans la nouvelle création, où Dieu nous indique : « Vous serez en communion avec moi, je créerai un nouveau ciel et une nouvelle terre, là habiteront les hommes nouveaux. »

« Abandonne ce qui est ancien, accueille ce qui est nouveau »
Nous avons fait preuve de foi durant des années ; maintenant nous entendons autre chose. Qu’est-ce qui est important aujourd’hui ? Ce que nous avons entendu, cru, prêché pendant des années, ou ce qui nous rapproche de Jésus ? Si cette connaissance vient du Saint-Esprit, elle nous rapproche de Jésus, a expliqué l’apôtre-patriarche, citant quelques exemples :

  • La grâce ne se mérite pas. Elle est un don de Dieu.
  • La bénédiction est la relation avec Dieu. Celui qui est béni aime Dieu et se sait aimé de Dieu. Cette relation devient de plus en plus forte, de plus en plus intense, dans toutes les situations.
  • L’élection est un appel au service, c’est-à-dire à contribuer au salut de tous les hommes.
  • L’unité signifie, tout en étant différents, être remplis de l’amour de Jésus-Christ.
  • La perfection est la force qui s’accomplit dans la faiblesse.

Dieu efface tout
Dans son intervention, l’apôtre Thorsten Zisowski a évoqué la situation de l’époque. Il s’est passé environ 30 ans entre la déclaration d’Ésaïe et la guerre que Babylone avait menée contre Israël. Les paroles d’Ésaïe s’adressaient à la deuxième ou à la troisième génération, qui avaient aménagé sa vie. Cette parole devait « réveiller », et c’est bien ce qu’elle a fait. Dieu a effacé le péché d’Israël. Qu’il en soit également ainsi pour nous, que Dieu efface tout. Nous pouvons être reconnaissants pour le passé, mais nous devons façonner l’avenir selon la volonté de Dieu. C’est pourquoi ces paroles prononcées jadis s’appliquent encore aujourd’hui : « Vois-tu ce que Dieu fait de nouveau ? »

Se réjouir de l’avenir
L’apôtre Rolf Camenzind, également appelé à servir, a donné le conseil suivant : essayer d’écouter plus et mieux. Alors les changements ne nous effraieront pas. Au contraire, nous nous réjouirons de ce qui est maintenant et de pouvoir participer à ce qui est à venir. 

Dieu nous demande : « Je crée quelque chose de nouveau, ne le vois-tu pas ? » L’apôtre-patriarche a dit à ce sujet : « Lors de chaque service divin, dans le pardon des péchés, Dieu nous donne l’occasion de tout faire à nouveau. Saisissons cette opportunité. Dieu crée des nouveaux chemins pour nous. Marchons sur le chemin de la réconciliation, sur celui de la connaissance et sur celui de l’amour. »