Recherche de communauté
et de district

Semaine 28 / 2022

12.07.2022

Il n’y a eu qu’un court répit entre le voyage au Congo et le programme de la semaine suivante. Mercredi matin, retour vers le Sud ! Les enfants du nord de l’Italie et du Tessin sont en camp d’été dans la Léventine, à Catto, au-dessus de Quinto. Grâce au système de navigation, nous trouvons rapidement le lieu du camp.
 
/api/media/526959/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=c986f9e33ac8a8c54a43617f64cad9b5%3A1695942761%3A3658391&width=1500
/api/media/526960/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=73b3269afba05c32769e46c2fb4cbbe8%3A1695942762%3A4922160&width=1500
/api/media/526961/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=3411998eddaf2d0292a2d88537053c9f%3A1695942762%3A6618859&width=1500
/api/media/526962/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=66787480f35c742e5e4ef1a56076c8ec%3A1695942762%3A863449&width=1500
/api/media/526963/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=2c6fdc66810d783aafc0c21975f39eea%3A1695942762%3A4515548&width=1500
/api/media/526964/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=ea8abd161c10aec42dfab7a4f7af8c70%3A1695942762%3A5886863&width=1500
/api/media/526965/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=8e18491d674f8586b00e846d7a2a0fd5%3A1695942762%3A4037114&width=1500
/api/media/526966/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=9c4e58e2c0cce8701e35517b9e7429a7%3A1695942762%3A9347756&width=1500
/api/media/526967/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=0754e6f72e676487c20ca8779e6bbcd7%3A1695942762%3A166255&width=1500
/api/media/526968/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=6d328adacfda284221b22d8cfff9ecd5%3A1695942762%3A9229734&width=1500
/api/media/526969/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=6f1edcab8d713e534565116a29fa3cf3%3A1695942762%3A5305313&width=1500
 

Les enfants ont passé la nuit dans un refuge de montagne et retournent à Catto en marchant plusieurs heures. Les marmottes, les vaches et les chèvres font maintenant partie de leur riche expérience. Les heures de communion et le déjeuner pris ensemble se terminent beaucoup trop rapidement. Arrivederci, buon proseguimento, alla prossima !

Le court trajet en train vers Dietikon, dans la vallée de la Limmat, me conduit vendredi soir auprès des jeunes des districts de Zurich Nord-Est et de Zurich Nord-Ouest. Les jeunes frères et sœurs souhaitaient en savoir plus au sujet de mon récent voyage au Congo. Mais ils posent aussi des questions sur mon activité ministérielle et sur le thème de la foi.

Après l’italien et le patois bernois, la langue française est désormais à l’ordre du jour. Nous sommes accueillis sur le quai de la gare de Genève par l’apôtre de district e.r. Armin Studer, qui sera notre chauffeur et accompagnant pour le programme du week-end. C’est lui-même qui, il y a quelques mois, nous a spontanément proposé d’organiser ce week-end, ce que nous nous sommes empressés d’accepter.

Samedi soir a lieu un service divin à Thonon-les-Bains, sur la rive gauche française du lac Léman. Nous sommes attendus dans une petite communauté fidèle et joyeuse. Mais… le service divin commence-t-il 18 h ou 18 h 30 ? Les programmes ne sont pas unanimes… Comme la communauté est pleinement présente, nous commençons à 18 h 15. Ainsi, après cette rencontre avec Dieu lors du service divin, nous avons un peu plus de temps pour cultiver des moments de communion.

Un soleil éclatant dans un ciel sans nuages nous accueille le dimanche matin. Le voyage se poursuit en France voisine vers la ville alpine d’Annecy, située sur le lac du même nom. La vieille ville, pittoresque avec ses canaux, rappelle Venise. Cependant, il n’y a pas de temps pour une visite, et ce n’est pas le but du voyage. C’est à l’entrée de la vieille ville que se trouve l’endroit où la communauté se réunit pour le service divin. Cette communauté également est unique ; elle réunit des frères et sœurs de différentes nations, qui marchent ensemble sur le chemin de la foi. Ils viennent principalement du Congo et de l’Angola. Je me sens transporté dans ce que j’ai vécu il y a une semaine au Congo. Les nombreux enfants, dont certains chantent même dans la chorale (qui interprète des chants en swahili et bien sûr en français) renforcent cette impression. Il y a aussi des Nigérians parmi les invités présents, de sorte qu’une intervention en anglais leur est offerte lors de la prédication. À la grande joie de l’assemblée, un petit enfant reçoit le sacrement du saint-scellé et un diacre est ordonné. Nous vivons également des moments émouvants lors de la célébration de la sainte cène en faveur des défunts.

Comme à Thonon-les-Bains, tout a été préparé à Annecy avec beaucoup d’engagement et beaucoup d’amour, ce qui vaut également pour l’apéritif servi après le service divin. Au revoir, à bientôt !

 

L’Œuvre de rédemption du Seigneur fascine par la diversité, ainsi que par l’unité et la croissance en tant qu’Église-Épouse.