Recherche de communauté
et de district

Semaine 23 / 2022

07.06.2022

Du début de l’été à la fin de l’automne ! C’est ainsi que l’on pourrait intituler ces notes de voyage. Après plus de quatorze heures de vol au départ de Francfort, notre avion atterrit à 07 h 15 à l’aéroport de Buenos Aires. Tout s’est bien passé. Nous retirons nos bagages et nous dirigeons vers la sortie.
 
/api/media/525271/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=e64f8ec014476088ef99de8061f20527%3A1695797478%3A1688421&width=1500
/api/media/525272/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=576214e37e0a09995c2141075c4c4c93%3A1695797478%3A149378&width=1500
/api/media/525273/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=8a7a994da5dc8e6a7e704f13cd81cfcc%3A1695797478%3A312708&width=1500
/api/media/525274/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=82447bc8d2f897c2f4638cf02d57c1e4%3A1695797478%3A7060970&width=1500
/api/media/525275/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=f2283fd2436564ffde0c6683b6c8982e%3A1695797478%3A6252055&width=1500
/api/media/525276/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=dacbb986b44b1d00b2677d10a3be6d31%3A1695797478%3A8388712&width=1500
/api/media/525277/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=956de254802de83011c3e4086575295f%3A1695797478%3A8265449&width=1500
/api/media/525278/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=00fe705c493498dd7aed644cd2be5330%3A1695797478%3A489355&width=1500
/api/media/525279/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=2d0125e4396adef4ed4bc70fec3d0a71%3A1695797478%3A6445211&width=1500
/api/media/525280/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=d9ee739c5a00c72a2bfd3a7cc30c83d0%3A1695797478%3A3011594&width=1500
/api/media/525281/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=378453eae380ee590ae14a66605e4b20%3A1695797478%3A7133508&width=1500
/api/media/525282/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=2d23d6b5793585d141d0203f113e4a55%3A1695797478%3A3218393&width=1500
/api/media/525283/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=d8a455c8b510f9b4fb49a33284b9592e%3A1695797478%3A2246204&width=1500
/api/media/525284/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=54e557a36c99ce686432e4a78809b60e%3A1695797478%3A2470569&width=1500
/api/media/525285/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=94bb5030c12fcea6f90de1700b205dd4%3A1695797478%3A1636875&width=1500
 

Les douaniers nous surprennent en bien. Je ne me souviens pas d’avoir été accueilli avec autant de gentillesse et de courtoisie. Dans le hall de l’aéroport, nous sommes attendus et chaleureusement accueillis par deux frères qui nous conduisent ensuite à l’hôtel. La circulation, aux heures de pointe du matin, n’est pas très fluide, ce qui nous permet d’admirer la ville de Buenos Aires. Nos pensées vont aussi vers nos frères et sœurs vivant en Argentine, avec les défis auxquels ils sont confrontés actuellement.

¡Bienvenido, es un placer tenerle aquí!  (Bienvenue, c’est un plaisir de vous voir ici!) À notre arrivée, nous sommes accueillis par l’apôtre de district Enrique Minio, son épouse et ses frères et sœurs. Nous gagnons nos chambres et déballons nos valises. Nous sommes prêts à entamer le programme de la journée, qui commence par des conversations et des rencontres, puis – j’attendais cela avec impatience – par la rencontre avec l’Orquesta Sinfónica Juvenil (Orchestre symphonique des jeunes) dans l’église centrale de Buenos Aires. C’est là que les jeunes se réunissent tous les lundis pour faire de la musique et des répétitions. Mais laissons parler les images : Courte visite d’outre-Atlantique (nac.today)

La joie, la gaieté et les émotions sont difficiles à décrire.

Peu à peu, les apôtres de district du monde entier et leurs adjoints arrivent. Quelle joie de pouvoir, après une longue période, nous rencontrer en présentiel et au complet.

Mercredi soir, nous sommes répartis dans la grande région de Buenos Aires pour tenir les services divins. Départ dès 17 heures en raison du trafic intense. En outre, un match de football entre l’Argentine et l’Italie a eu lieu dans l’après-midi. Après la perte de l’équipe d’Italie, l’humeur monte d’un cran chez les Argentins. C’est en langue italienne que je sers la communauté située à l’adresse suivante : Ruta 8, Eva Perón 4566, Billinghurst (Gran Buenos Aires). À partir de l’accueil déjà, l’atmosphère est chaleureuse. Je souhaiterais à chacun de pouvoir vivre cela.

Jeudi et vendredi a lieu l’assemblée des apôtres de district. Les trois articles suivants en donnent un aperçu :

Les décideurs à l’œuvre (nac.today)

Ce dont parlent les apôtres de district (nac.today)

Assemblée internationale des apôtres de district (inasud.org)

À la suite de la réunion, nous nous retrouvons dans un cercle plus restreint composé d’apôtres de district et d’apôtres de district adjoints pour une interview menée par une équipe éditoriale de l’INA-Sud. Sont évoqués différents sujets : nos expériences de foi dans notre activité, les tournants dans notre vie de foi, qu’est-ce qui caractérise les frères et sœurs dans notre champ d’activité, que savons-nous des caractéristiques des frères et sœurs d’Amérique du Sud. Ces sujets sont si excitants que l’interview dure une demi-heure de plus que le temps prévu.

La journée du samedi commence au Centre de loisirs de l’église « Las Catonas ». La cuisine est typiquement argentine (empanadas pour l’entrée – boulettes de pâtes farcies – et beaucoup de bœuf grillé). Durant le repas, de nombreux échanges avec les apôtres et les évêques en activité et en retraite nous permettent de cultiver la communion fraternelle. Pour conclure, nous assistons à des productions chorales et instrumentales et même à une danse typique de l’Amérique du Sud : le tango.

Le soir, nous vivons un moment fort : en guise de préparation pour la fête de la Pentecôte, nous assistons à un concert festif dans l’église centrale.

Impressions de Pentecôte sur des notes de musique (nac.today)

Bien plus qu’une préparation (inasud.org)

Le grand jour arrive. Malheureusement, le refroidissement qui m’a pris mercredi s’est encore accentué, de sorte que je n’ai presque plus de voix. Mais je veux participer à cette grande fête pentécostaire envers et contre tout. Comme les masques sont portés en permanence, je ne risque pas d’infecter d’autres personnes. Le service divin de la Pentecôte, cette fois encore, constitue le point culminant de cette rencontre.

Construire ensemble le nouveau temple (nac.today)

Pentecôte 2022 en images (nac.today)

Et si les mots ne pouvaient pas exprimer ce que l’âme ressent ? C’est bien ce qui se passe quand j’essaie de restituer les nombreuses expériences et impressions. Durant ces journées, vous étiez tous présents dans mon cœur. En vous relatant ces grands événements, j’essaie, toujours et encore, de vous permettre de participer aux émotions qu’ils génèrent.

Lundi, la réalité nous rattrape. Vers midi, juste avant le départ en bus pour l’aéroport, nous sommes informés que le vol est annulé. Une salle d’attente bondée et une attente interminable face à des employés de comptoir débordés nous ont ramenés aux réalités de la vie. Après plusieurs heures d’espoir et de peur, même si ce n’est pas dans les sièges initialement réservés, nous sommes enfin dans l’avion qui nous ramène en Europe.