Recherche de communauté
et de district

Dieu t'aime

12.06.2022

Le dimanche 12 juin 2022 a eu lieu une « Journée des handicapés » à Bülach. L’apôtre Thomas Deubel a célébré un service divin pour les frères et sœurs de Suisse alémanique qui vivent avec un handicap. Il a traité la parole selon 2 Chroniques 16 : 9 : « Car l’Eternel étend ses regards sur toute la terre, pour soutenir ceux dont le cœur est tout entier à lui. »
 
/api/media/525568/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=3e5bc90e296cfd0c0e054b56447e76c4%3A1696161049%3A986972&width=1500
/api/media/525569/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=f3f5d7d1a9ab834ee39219258fe238c5%3A1696161050%3A9648233&width=1500
/api/media/525570/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=fce0b98dc4f9a40cc677476ab2c90fe3%3A1696161050%3A2188602&width=1500
/api/media/525571/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=fb36b4f1e28a78d1dc562517c51dbf3d%3A1696161050%3A3189668&width=1500
/api/media/525572/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=d6f6d7e847b96d6119dfc3979ab6e102%3A1696161050%3A1193967&width=1500
/api/media/525573/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=a870246a563c801bedd298659015f761%3A1696161050%3A8067658&width=1500
/api/media/525574/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=a1164fb0b91f5441ed463e3133f2811c%3A1696161050%3A2339435&width=1500
/api/media/525575/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=550feef9dd862bd591226f2e447fd006%3A1696161050%3A4036781&width=1500
/api/media/525576/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=d0a706969740629af2a4e787dfd7568f%3A1696161050%3A6323775&width=1500
/api/media/525577/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=f24349be16da630e434bb6eee6c28e5a%3A1696161050%3A3590457&width=1500
/api/media/525578/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=6fc79f565da3d4d7ef71bca49cde3fdf%3A1696161050%3A6551890&width=1500
/api/media/525579/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=c55a2c3d87ec9b7437b0a50ab0355420%3A1696161050%3A2385801&width=1500
/api/media/525580/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=7ebc20c123dc56e17ed9e579eb554021%3A1696161050%3A1970869&width=1500
/api/media/525581/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=02bfef69b144be6d44d42319474dca9b%3A1696161050%3A6883441&width=1500
/api/media/525582/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=bba3719a7f9867b588ebf4f3306456d5%3A1696161050%3A5968650&width=1500
/api/media/525583/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=28e97431e8ab71441953bd5666579d47%3A1696161050%3A5022615&width=1500
/api/media/525584/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=2f4bb24593673b9a94ddf3ac0415886c%3A1696161050%3A3405623&width=1500
 

L’apôtre avait invité les frères et sœurs vivant avec un handicap et leurs accompagnants à vivre un service divin et à se rencontrer dans notre église de Bülach. Étaient également présents les frères et sœurs de la communauté de Bülach et les jeunes, qui ont soutenu cet événement.

Dès le début du service divin, l’apôtre a souligné le fait que Dieu nous aime. Nous ne parvenons pas toujours à le reconnaître. Parfois, surtout lorsque nous nous sentons faibles et impuissants, nous nous posons la question du « pourquoi ». Nous n’avons pas besoin de supprimer cette question, qui est tout à fait normale dans la vie humaine. Même les disciples ont interrogé le Seigneur Jésus lors de la rencontre avec un aveugle. Jésus a déclaré : « Ce n’est pas que lui ou ses parents aient péché, mais c’est afin que les œuvres de Dieu soient manifestées en lui » (Jean 9 : 3).

Dieu t’aime. L’apôtre accompagna cette déclaration avec l’image d’un cœur imprimé sur une carte. Dieu nous aime chacun de tout son cœur.

Dieu te donne amour et paix. Comme symbole, l’apôtre souleva un oreiller douillet. Grâce à l’amour infini de Dieu, nous trouverons toujours la paix pour notre âme.

  • L’amour de Dieu se reconnaît dans le plan qu’il a pour les hommes. Par amour, il les a créés à son image et leur a permis de vivre en communion directe avec lui. Nous savons que les premiers hommes ne se sont pas comportés comme Dieu l’avait souhaité. Cela eut des conséquences : les hommes sont tombés hors de la communion intime avec Dieu.
  • Malgré cette déception, Dieu a continué à chercher la paix avec eux. Il voulait que les pécheurs reviennent avec lui et a envoyé son Fils. Jésus a vécu comme un être humain sur terre et n’a jamais rompu le lien avec son Père. Grâce à cette connexion constante, Jésus sera capable de nous racheter et de nous sauver.

Dieu te donne soutien et sécurité. L’apôtre montra une corde avec des mousquetons.

  • Le Dieu aimant nous apporte son soutien. Quelqu’un tombe dans un ravin et peut se raccrocher in extremis à une branche. Il crie à Dieu : « Je croirai en toi si tu me sauves maintenant ! » La réponse de Dieu pourrait être : « Alors lâche la branche, je te rattraperai. » Dans cette situation, aurions-nous la confiance nécessaire pour lâcher prise ? Car nous ne pouvons pas tomber plus profondément que dans les bras de notre Père céleste.
  • Cela nous apporte la sécurité. Les alpinistes se sécurisent généralement avec une corde. Cela ne les empêche pas de glisser. Mais en cas de chute, la corde assure leur sécurité. La corde de sécurité la plus sûre – au sens figuré – est l’amour de Dieu.

Dieu te donne protection et bénédiction. Ces dons de Dieu furent symbolisés par l’apôtre avec un chapeau.

  • Nous bénéficions d’une protection optimale lorsque nous entretenons une relation intense avec Dieu, notre Père.
  • La bénédiction de Dieu agit comme une protection. La bénédiction finale inclut la grâce de notre Seigneur Jésus-Christ. Si nous l’absorbons consciemment, alors nous mettons le chapeau qui nous protège sur nos chemins.

Dieu te donne force et salut. L’apôtre explique cela en montrant une lampe de poche.

  • Chaque lampe est une source de lumière. Là où il y a de la lumière, il y a de la vie. C’est ainsi également que fonctionne le salut. Le salut est la vie éternelle et la communion avec Dieu. La lampe de poche ne peut produire de la lumière que si elle contient des piles (= puissance). Nous portons tous un fardeau, et nous avons aussi besoin de force pour cela.
  • Une petite histoire à ce sujet : Un homme a vu un petit palmier dans une oasis et a voulu savoir ce qui se passe s’il met une pierre sur ce petit palmier. Il pensait que l’arbre allait mourir. Mais le palmier a développé des racines particulièrement fortes et a pu ainsi porter la pierre. Un fardeau peut aussi devenir une force pour nous.

L’évêque Reto Keller a relevé que nous avons pu reconnaître un signe d’amour dans ce service divin. Dans son allocution, il a souligné l’énoncé du texte selon lequel « … l’Eternel étend ses regards sur toute la terre. » Ils se tournent aussi vers Bülach. Ses yeux se concentrent sur chaque âme et discernent toutes les conditions. Ils perçoivent tous les défis auxquels nous, les humains, sommes confrontés.

Et ce qui beau en cela, c'est que Dieu ne perçoit pas seulement les choses avec ses yeux, Dieu fortifie aussi. Il apporte force à travers les personnes chères avec lesquelles nous sommes ensemble, grâce à des professionnels qui utilisent leurs compétences pour examiner les choses et apporter des possibilités que les profanes ne voient pas. Dieu nous fortifie aussi sur le plan spirituel - par la parole, par la sainte cène.

L’évangéliste de district Stefan Schneider a exprimé dans sa contribution à la prédication son souhait sincère que nous soyons tous entourés, encore et encore, de personnes chères qui ouvrent leur cœur et partagent leurs dons avec nous.

Comme pour les chants précédents, le chant de repentance fut tiré du Livre de chants pour enfants. Avec le cantique « Viens, dis-le à tous... », l’apôtre a invité l’assemblée à entendre la parole du pardon des péchés et à célébrer la sainte cène.

Dans la prière finale, l’apôtre a exprimé sa joie pour la communion expérimentée et a souligné le fait que chacun devait à nouveau suivre son propre chemin et porter son fardeau. À cette fin, il a demandé à notre Père céleste de dispenser des forces.