Recherche de communauté
et de district

Semaine 24 / 2021

22.06.2021

La semaine dernière, aucun voyage à l’étranger n’était au programme. Cela m’a permis régler quelques points administratifs. J’en suis reconnaissant.
 
/api/media/515165/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=c0b769303fa1c665eb2b73afac61a611%3A1666010491%3A712962&width=1500
/api/media/515166/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=138d3ec9a68ec72ec3e758651c805b6a%3A1666010491%3A7471552&width=1500
/api/media/515167/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=84629767e2ba971418b4d71173684316%3A1666010491%3A8141562&width=1500
/api/media/515168/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=30696cfc0ab2026edeca35f214903280%3A1666010491%3A4259822&width=1500
/api/media/515169/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=cde51c40481daf89eca445dcc5fccd21%3A1666010491%3A9353455&width=1500
/api/media/515170/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=232cb9ef2d451a78023e7c6b533aa74d%3A1666010491%3A2261671&width=1500
/api/media/515171/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=0a543e6f39442a3034afb7a7a00df622%3A1666010491%3A2911491&width=1500
/api/media/515172/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=9ddd20e287e696fe5235c845f8d4c390%3A1666010491%3A6883147&width=1500
/api/media/515173/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=bb64e544253e57ba6a3adfe3453eeccf%3A1666010491%3A8391941&width=1500
/api/media/515174/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=3f30afba59d577fa3345df7ac8656ad6%3A1666010491%3A7416838&width=1500
 

Mercredi soir, le voyage me conduit à Langenthal. Dans le train, le thème dominant des discussions passionnées est bien sûr le match de football. Le but de mon voyage n’est pas le stade, mais notre communauté dans la ville de Haute-Argovie. Pendant longtemps, Langenthal a été considérée comme « ville moyenne » de la Suisse, mais cela ne s’applique en aucun cas à nos frères et sœurs.

L’accès à la sacristie se fait depuis la salle de l’église, par une porte située à proximité de l’autel. Ce ne sera plus pour longtemps car il est prévu de construire une nouvelle église et les travaux devraient commencer bientôt.

Dans la communauté, je perçois beaucoup de cordialité et une grande attente. Cela se voit déjà lors de l’accueil. Au cours du service divin, le petit Josué peut devenir un enfant de Dieu grâce au sacrement du saint-scellé ; il fait désormais partie intégrante de la communauté.

Un voyage virtuel me conduit samedi soir dans la région de Bâle. Avec les jeunes du district de Bâle, je participe à une soirée d’échanges intitulée « Être néo-apostolique - Expériences d’un genre particulier ». Je suis très heureux d’être en contact avec les jeunes.

En fait, je devais accompagner l’apôtre-patriarche en Zambie ce week-end. Pour les raisons que l’on sait, l’apôtre-patriarche a dû reporter ce voyage. J’espère qu’il pourra célébrer prochainement le service divin en faveur des défunts dans ce pays africain.

Dimanche matin, alors que les services divins se déroulent partout, je me rends à Saint-Gall. Je me lie en esprit avec tous les officiants et les communautés. A 11 h 30 est prévu le service divin pour les jeunes de Suisse orientale et du Vorarlberg. Ce service divin est également transmis en Autriche, en République tchèque et en Hongrie. Je me réjouis de rencontrer les participants, présents à l’église ou connectés, ainsi que les invités. Un ensemble de cordes avec accompagnement de piano se produit en plus de l’orgue, ce qui apporte beaucoup de joie. Bien des choses ont été préparées en vue du service divin, avec beaucoup de dévouement. Cela m’impressionne. Et voilà que le service divin est déjà terminé ! Ensuite, bien répartis sur le toit-terrasse et dans l’entrée, nous vivons des moments d’échanges tout en nous restaurant. Au choix : saucisses de Saint-Gall ou fromage grillé, ainsi qu’une excellente salade de pommes de terre et du pain. Pour le dessert, il y a de délicieux croissants aux noix ou au chocolat qu’une jeune sœur a confectionnés elle-même à la boulangerie dans laquelle elle est employée. Beaucoup de bénévoles, de manière discrète, mettent tout en œuvre pour que nous puissions vivre cette magnifique expérience. Merci beaucoup à tous !

Des nuages d’orage m’accompagnent sur le chemin du retour.