Recherche de communauté
et de district

Visite de l’apôtre Thomas Deubel à Genève, deux ordinations, une mise à la retraite et deux saints-scellés d’adultes

20.06.2021

Le dimanche 20 juin 2021 a été l’occasion d’un office religieux de fête, à Genève. À la suite de l’assouplissement de certaines mesures sanitaires, le nombre de participants a pu être augmenté à 100 fidèles, ce qui a donné une impression de presque retour à la normale. Les mesures sanitaires sont toujours appliquées. Les fidèles de Genève et Thonon ont pu se revoir à cette occasion.
 
/api/media/515321/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=faab93d7b9bde1e7845fa7a2423bbc99%3A1670167797%3A8622982&width=1500
/api/media/515322/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=432b10ccbc006c5a4f58abfeb07510e2%3A1670167797%3A8094244&width=1500
/api/media/515323/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=143efa8b8558c66fdd7bc740fbcf3e93%3A1670167797%3A954932&width=1500
/api/media/515324/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=93d0698409145d379bc078cca4548ace%3A1670167797%3A4276581&width=1500
 

Pour cet office religieux particulier, l’apôtre Deubel a choisi une parole de l’épitre aux Philippiens, chapitre 3, verset 12 : « Ce n’est pas que j’ai déjà remporté le prix, ou que j’ai déjà atteint la perfection ; mais je cours, pour tâcher de la saisir, puisque moi aussi j’ai été saisi par Jésus-Christ. »

Au cours de sa prédication, l’apôtre Deubel a mis l’accent sur l’énergie et l’enthousiasme employés par l’apôtre Paul dans l’accomplissement de sa mission, pour transmettre le message de Jésus-Christ. C’est de son enthousiasme pour le Seigneur que l’apôtre Paul a tiré son énergie pour servir Dieu de tout son cœur et transmettre de toutes ses forces aux fidèles des Églises d’alors, la passion pour Jésus-Christ.

Lorsque le Seigneur frappe à la porte de notre cœur, il est essentiel d’avoir les outils en mains pour discerner qui est celui qui nous appelle. En le reconnaissant, nous serons alors emballés, enthousiasmé par Jésus-Christ, et nous chercherons à lui ressembler à travers notre comportement et nos actions. La joie et l’enthousiasme sont le moteur qui nous font avancer vers notre avenir.

Au cours de cet office religieux, une sœur et un frère ont reçu le sacrement du saint-scellé, par l’imposition des mains de l’apôtre. Le prêtre Pierre Wiederkehr a été admis à la retraite ministérielle après plus de 28 ans d’activité, dont 15 comme responsable de la communauté de Thonon. L’apôtre a ensuite ordonné deux frères dans le ministère de diacre pour la communauté de Genève. Ces deux frères ont reçu deux paroles particulières : l’une en Matthieu 5 : 40 : « Et le roi leur répondra : Je vous le dis en vérité, toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites » et l’autre tirée des Proverbes 3 : 5 et 6 : « Confie-toi en l’Éternel de tout ton cœur, et ne t’appuie pas sur ta sagesse ; Reconnais-le dans toutes tes voies, et il aplanira tes sentiers. »

 

Qu’est-ce que le sacrement du saint-scellé ?

Le saint-scellé est le sacrement qui confère au croyant, par l’imposition des mains et la prière d’un apôtre, le don du Saint-Esprit. Il devient ainsi un enfant de Dieu appelé à faire partie des prémices (selon le Catéchise de l’Église néo-apostolique en questions et réponses, question 515).