Recherche de communauté
et de district

Semaine 46/ 2020

17.11.2020

La semaine dernière, mon voyage a été un peu plus calme, ce qui m’a permis d’être plus présent au bureau. Les informations au sujet de frères et sœurs touchés par la maladie du Covid 19 se multiplient, arrivant de tous les pays. Ces circonstances nous permettent de prendre conscience de l’importance de l’intercession.
 
/api/media/508733/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=147396782c6ea7198e9b412324a31f72%3A1642444799%3A2232144&width=1500
/api/media/508734/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=a276ed49ff76d077bbcba645de53be88%3A1642444799%3A4492142&width=1500
/api/media/508735/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=cdea30ce78262b72dc7564cb5f1ae21f%3A1642444799%3A5863998&width=1500
 

Selon le programme, un séminaire de théologie devait se tenir lundi dans les locaux de notre administration. Je n’ai pas besoin de vous en dire plus sur le fait que ce séminaire a dû être annulé. Comme le futur apôtre Matthias Pfützner voulait quand même utiliser le billet de train qu’il avait acheté, nous en avons profité pour organiser un entretien personnel pour planifier les futures activités qui consistaient notamment, avec l’apôtre Philipp Burren, à préparer le séminaire en ligne du samedi pour les conducteurs de communauté d’Autriche et de Slovénie.

Mardi fut le jour de l’enregistrement d’une vidéo, qui me permettra une nouvelle fois de m’adresser à tous les frères et sœurs du champ d’activité. Après trois tentatives de prises de vues, la vidéo fut prête.

Mercredi soir, mon chemin m’a conduit à Wattwil, via le col de Ricken. À l’arrivée, l’évêque Reto Keller, le conducteur de communauté et d’autres frères et sœurs m’attendaient. C’était ma première visite dans la communauté de Wattwil. Une atmosphère bienfaisante et la joie étaient de la partie. Les contributions musicales étaient constituées de morceaux d’orgue et de piano, interprétés par de jeunes sœurs, et d’une pièce jouée sur un marimba (grand xylophone en bois) exécutée par un frère adolescent. Un poème touchant, récité par une sœur qui s’accompagnait elle-même au piano, nous a préparé au pardon des péchés et à la fête de la sainte cène. Pour le plus grand plaisir de la communauté, une petite sœur de foi a pu recevoir le don du Saint-Esprit.

En fait, la réunion des conducteurs d’Autriche et de Slovénie aurait dû avoir lieu le week-end à Sankt Magdalena, et le service divin du dimanche à Linz. La situation actuelle nous a une nouvelle fois mis dans une impasse. Mais ce qui n’était pas du tout envisageable, c’était la suppression pure et simple de l’événement. Ainsi, le samedi matin, les participants ne se sont pas rassemblés dans une salle, mais par l’intermédiaire de leur écran. L’apôtre Philipp Burren et moi-même étions assis face à l’ordinateur dans un local de l’administration de Zurich. Ainsi a pu avoir lieu le séminaire en ligne pour les conducteurs de communauté. Les possibilités techniques ont été pleinement exploitées. En plus des conférences, il y eut deux travaux de groupe. Je m’étonne que tout cela soit possible. Néanmoins, nous espérons pouvoir bientôt vivre de tels événements dans le cadre d’une assemblée réunie en un même lieu.

Au lieu de servir à Linz le dimanche matin, je me suis rendu dans la communauté de Niederhasli. Linz reste toutefois au programme, cette visite est simplement reportée. Comme toujours, l’accueil sur le parking de l’église fut chaleureux. La communauté de Niederhasli est en pleine croissance. Deux jeunes enfants ont reçu le don du Saint-Esprit. Nous avons été particulièrement touchés par la sainte cène en faveur des défunts. Le conducteur du district et le conducteur de la communauté ont reçu l’hostie en tant que représentants des âmes de l’au-delà. Ces instants nous ont permis de penser particulièrement aux frères qui avaient été actifs dans la communauté et qui entre-temps ont rejoint le monde de l’au-delà.

Que nous apportera la nouvelle semaine ? Nous ne le savons pas. Mais c’est avec confiance que nous poursuivons notre chemin.