Recherche de communauté
et de district

Jésus doit être expérimentable dans notre environnement

29.11.2020

Une visite d’apôtre-patriarche dans une période particulière ! À vrai dire, la communauté de Schaffhouse-Neuhausen aurait dû accueillir tous les apôtres de district actifs et, par conséquent, une église remplie aurait pu constituer un cadre digne pour cela.
 
/api/media/508949/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=59d4f5d4596d0c6d588143979acc442e%3A1642440778%3A4020188&width=1500
/api/media/508950/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=9e37e5e686e0b3c652506575211f9bcf%3A1642440778%3A4602838&width=1500
/api/media/508951/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=4e802e616c9cdea375828ba6a2041796%3A1642440778%3A8511476&width=1500
/api/media/508952/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=e3b5f4c9bacfe8ea8f6e2e37869f40f9%3A1642440778%3A4241568&width=1500
/api/media/508953/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=b0fb4d5a16ba86b5e8646cb1556238a9%3A1642440778%3A4317727&width=1500
 

En raison de la situation actuelle, le service divin a eu lieu avec une participation en présentiel restreinte. Le conducteur de la communauté avait invité les enfants, leurs moniteurs, et les frères et sœurs qui n’ont pas la possibilité de suivre le service divin par internet à se rendre à l’église. Le service divin a été retransmis par IPTV, puis par satellite depuis Francfort dans tout le champ d’activité de l’apôtre de district Jürg Zbinden. L’apôtre-patriarche était accompagné de l’apôtre de district, des apôtres Thomas Deubel et Philipp Burren, des évêques Ruedi Fässler et Reto Keller, ainsi que des conducteurs du district de Schaffhouse.

Avant le début du service divin, les enfants ont rendu visite à l’apôtre-patriarche dans la sacristie et l’ont réjoui avec un bref poème de l’Avent et des petits cadeaux qu’ils avaient confectionnés avec leurs moniteurs.

Le magnifique cadre musical offert par l’orgue, un quatuor à cordes, un piano et une harpe nous a réjouis avant le service divin déjà et contribué à pouvoir vivre ce dernier en profondeur.

L’apôtre-patriarche a basé sa prédication sur le texte biblique suivant : « Le Fils est l’image du Dieu invisible, le premier-né de toute la création » (Colossiens 1 : 15). Jésus et Dieu sont le même être, une unité. L’un n’existe que par l’autre. Tous les deux sont tout-puissants et parfaits. Ainsi Dieu lui-même est venu sur la terre, se faisant homme. C’est de cette manière seulement que les hommes pouvaient lui parler directement. Cela rendait Dieu visible et directement expérimentable. Nous ne pouvons pas devenir l’image de Dieu, mais nous pouvons nous comporter de la même manière que Jésus en tant qu’homme. Jésus doit être expérimentable dans notre environnement.

La célébration de la sainte cène s’est déroulée d’une manière particulière. En effet, de nombreux frères et sœurs, reliés virtuellement, n’ont pas pu la vivre physiquement. Lors de la sainte cène, nous annonçons la mort du Seigneur, rappela l’apôtre-patriarche. Mais ce n’est pas la seule occasion de le faire. Nous pouvons aussi annoncer la mort du Seigneur dans la vie quotidienne. Lors de la sainte cène en faveur des défunts, les apôtres Deubel et Burren en furent les représentants en recevant l’hostie à leur place.

Ce service divin solennel du 1er dimanche de l’Avent restera dans nos mémoires comme une expérience très particulière. Nous avons vécu intensément et de très près l’apôtre-patriarche en tant qu’ami et porteur d’espoir.