Recherche de communauté
et de district

Première retransmission d’un service divin à Cuba

30.06.2022

On peut très bien imaginer qu’il semble un peu étrange pour de nombreux frères et sœurs que la première diffusion en direct d’un service divin ait lieu au milieu de l’année 2022. Et pourtant, c’est ce qui s’est passé il y a quelques jours à Cuba.
 
/api/media/527249/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=6bcb73b2f5e0f6a981984716b46bc36f%3A1701368845%3A2533128&width=1500
/api/media/527250/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=fd84ce14f7106136144307041c6dd289%3A1701368845%3A4571397&width=1500
/api/media/527251/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=acd57209e2f49b094c7942e34ab45b25%3A1701368845%3A7749898&width=1500
/api/media/527252/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=b02479074234fb3bf9372ddc705c363d%3A1701368845%3A5494794&width=1500
 

Depuis de nombreuses années, des services divins sont diffusés en direct par le son et l’image dans une grande partie du monde. Mais les choses sont un peu différentes à Cuba. Le pays et, partant, les frères et sœurs ne peuvent que progressivement bénéficier des progrès technologiques. Par conséquent, cette retransmission avait une signification particulière, d’autant plus que les fidèles de Cuba n’ont pas eu de visite d’apôtre depuis plus de trois ans en raison des restrictions liées à la pandémie du COVID. La joie dans l’attente de cette diffusion était infiniment grande.

Rendre cette retransmission possible, avec le peu de moyens techniques disponibles, était un vrai défi : deux téléphones portables, une télévision, une petite caméra vidéo et une connexion Internet plutôt lente. Avec l’aide de Dieu, cette retransmission a pu être réalisée. Les frères et sœurs qui en avaient assumé l’organisation étaient pleins de confiance.

Puis vint le dimanche 26 juin 2022. Tôt le matin, les responsables de la communauté de Santiago de Cuba ont commencé à tout préparer pour la réception du signal de transmission, qui se ferait via WhatsApp. La retransmission devait se faire depuis Artemisa, une communauté néo-apostolique sur l’île de Cuba, où l’apôtre Rolf Camenzind, accompagné de l’ancien de district Victor Alganza d’Espagne, devait célébrer le service divin.

Alors qu’on approchait des dix heures et que tous les frères et sœurs réunis dans l’église étaient dans l’attente… et un peu inquiets, l’appel vidéo tant attendu a été fait. La première chose que l’on a pu voir était le visage de l’apôtre Camenzind, qui a chaleureusement salué les frères et sœurs. L’enthousiasme et la gratitude se lisaient sur tous les visages.

L’apôtre a servi sur la base du passage biblique selon 2 Corinthiens 11 : 2 : « Car je suis jaloux de vous d’une jalousie de Dieu, parce que je vous ai fiancés à un seul époux, pour vous présenter à Christ comme une vierge pure. »

Pour la plus grande joie de tous, la retransmission du service divin a fonctionné jusqu’aux dernières paroles de l’apôtre. C’est seulement lors de la bénédiction finale que la connexion a été interrompue. Tous les frères et sœurs étaient très reconnaissants que cette première retransmission d’un service divin à Cuba ait été possible et qu’ils aient pu vivre ce service divin avec l’apôtre et l’ancien de district.