Recherche de communauté
et de district

Pensées en vue de la reprise des services divins dans les communautés

07.06.2020

À l’issue du service divin du 7 juin 2020, l’apôtre de district Jürg Zbinden s’adresse aux frères et sœurs de son champ d’activité pour leur transmettre quelques pensées personnelles.
 
/api/media/487470/process?crop=fixwidth&filetype=jpg&height=1500&token=ca9789623a6f4e41fead8b88ad0ba681%3A1635402385%3A248121&width=1500
 

Après une interruption de plus de deux mois, nous pouvons petit à petit reprendre, dans les pays de mon champ d’activité, les services divins dans nos églises et célébrer ensemble la sainte cène. Je m’imagine que cette reprise suscitera de nombreuses émotions particulières. Le sentiment prédominant sera notre profonde reconnaissance envers notre Père céleste.

Certes, la pandémie du coronavirus détermine malheureusement toujours notre quotidien. Je suis conscient qu’en l’état actuel des choses, nous sommes obligés de procéder par étapes, jusqu’à une normalité complète. Les plans de protection spécifiques aux différents pays tiennent chacun compte des obligations édictées par les autorités. Certains principes ont en outre été définis par l’apôtre-patriarche et les apôtres de district d’Europe. Cela concerne avant tout la liturgie. Les plans de protection concernant la plupart des différents pays se trouvent sur nos pages d’accueil dans Internet. Les chefs de district et de communauté ont été informés des détails et vous familiariseront avec toutes les mesures importantes. Pour certains pays, nous avons en outre élaboré une notice contenant des indications pour que la fréquentation des services divins se déroule aussi sereinement que possible. Cette notice vous sera remise.

Ensemble, nous intercédons pour que la situation actuelle s’améliore bientôt. Tenant compte des restrictions actuelles, nous ne pouvons pas encore célébrer les services divins de la manière habituelle. Pourtant nous sommes reconnaissants de pouvoir à nouveau nous rassembler dans la maison de Dieu. Malgré toutes les mesures de distanciation sociale et d’hygiène, nous ressentirons la proximité de Dieu et la communion de cœur des uns avec les autres. Pour la protection du prochain et de nous-mêmes, il importe de tout entreprendre pour éviter des infections. De nombreux frères et sœurs jeunes ou moins jeunes ressentent le besoin de vivre à nouveau les services divins dans la communauté. Ils sont tous les bienvenus, pour autant que la situation locale le permette et qu’ils ne mettent pas en danger autrui. Les fidèles ainsi que les ministres appartenant au groupe des personnes à risque décident eux-mêmes de leur présence aux services divins présentiels. Sans mauvaise conscience, ils peuvent rester à la maison et - autant que disponible - utiliser l’offre d’une transmission par IPTV ou par téléphone.

Célébration de la sainte cène
Là aussi, il nous faut accepter des restrictions. Les frères et sœurs reliés par IPTV ou par téléphone sont particulièrement concernés. Ils seront témoins à la maison qu’à la station d’émission, la communauté rassemblée célébrera la sainte cène, tandis qu’eux ne recevront pas d’hostie consacrée. Rappelons-nous que l’apôtre-patriarche a consolé tous ceux qui, à cause de la situation actuelle, ne peuvent pas participer à la sainte cène. Qu’ils soient rassurés : Dieu leur accordera tout ce dont ils ont besoin pour le salut de leur âme. Les ministres sacerdotaux des communautés concernées auront à cœur de visiter ces frères et sœurs et de fêter la sainte cène avec eux, comme avant la pandémie.

Ensemble, remercions notre Père céleste pour le salut qu’il nous offre. Nos contributions personnelles soutenant notre Église en témoignent. Outre l’utilisation des moyens de paiement électroniques, la reprise des services divins dans les communautés nous permet de déposer à nouveau notre offrande dans le tronc. Je réitère mon très sincère merci pour tous vos dons financiers, sans lesquels notre Église ne pourrait pas accomplir ses devoirs multiples.

Il ne m’est pas possible d’aborder ici toutes les questions et mesures concernant la fréquentation des services divins. Vos prêtres vous contacteront et vous en informeront de manière exhaustive. Vous pouvez bien entendu leur adresser vos éventuelles questions. Une bonne communication contribuera à ce que les services divins soient, comme auparavant, une expérience joyeuse qui affermit l’âme, malgré certaines restrictions.

Les apôtres et évêques sont conscients que la situation actuelle représente des défis pour chacun de nous et nécessite de l’engagement. Tout particulièrement les conducteurs de communauté et leurs collaborateurs doivent consentir des efforts. Ils mettent tout en œuvre pour rendre possible la célébration de services divins. Je crois fermement que notre Dieu exaucera nos ferventes prières pour une bonne réussite et que nous serons à l’abri sous sa main protectrice et bénissante. Dieu seul connaît l’avenir et sait ce dont nous avons besoin. Finalement, nous ne manquerons de rien.